top of page

CLASSIQUE(S)

Les classiques sont-ils condamnés à n'être que de somptueux tombeaux culturels dans lesquels on ensevelit les spectateurs sous le poids des siècles?

Ce classique dont vous êtes le héros.


Les classiques sont-ils condamnés à n’être que de somptueux tombeaux culturels dans lesquels on ensevelit les spectateurs sous le poids des siècles ? Faut-il les dynamiter pour que leurs éclats tranchent dans le vif du réel ? Tout d’abord, comment des pièces, des scènes, des personnages sont-ils devenus classiques ? « Un classique, aimait dire Gaston Miron, c’est un contemporain de tous les temps. » Alors, aujourd’hui, avec le climat qui se dérègle, la démocratie qui s’effrite, les guerres qui se déploient et l’obscène concentration des richesses, ne serait-on pas à un moment de l’Histoire où l’on a le devoir d’écrire des pièces à la hauteur des classiques du passé ?


Sur scène, les interprètes, sorte de monstre à huit têtes, questionnent leur propre rapport aux classiques et à ce qui est classique, à ce qui mérite d'appartenir à la culture générale. En convoquant tour à tour certaines grandes figures du théâtre et de l'histoire, mais aussi les dédales de la pensée intime et de la culture populaire, ils s’attaquent aux classiques pour comprendre les mystérieuses qualités qui leur permettent de traverser le temps, tout en ne cessant de s'interroger : quel classique notre époque est-elle en train d'écrire, au juste ?

L’autrice Fanny Britt et l’homme de théâtre Mani Soleymanlou, connu·es pour leurs créations aux enjeux très contemporains, ont décidé d’aller au bout de leur relation d’amour-haine avec les monuments historiques de la dramaturgie. 

Texte Fanny Britt et Mani Soleymanlou
Mise en scène Mani Soleymanlou
Interprétation Louise Cardinal, Martin Drainville, Kathleen Fortin, Julie Le Breton, Jean-Moise Martin, Benoit McGinnis, Madeleine Sarr, Mani Soleymanlou et des musiciens
Assistance à la mise en scène et régie Jean Gaudreau
Lumière Martin Labrecque
Décor Martin Labrecque et 
Mani Soleymanlou
Musique Philippe Brault
Costumes 
Cynthia St-Gelais

Maquillages Amélie Bruneau-Longpré

Direction de production Charlotte Ménard
Direction technique Jenny Huot

Production déléguée Vanessa Beaupré et Marie-Laurence Rock

Production exécutive Xavier Inchauspé



Une création de Orange Noyée en coproduction avec le TNM et Théâtre français du CNA et en codiffusion avec Le Diamant

Du 11 mars au 5 avril 2025 au Théâtre du Nouveau Monde, Montréal

Du 24 avril au 26 avril 2025 au Centre national des arts, Ottawa
Du 30 mars au 2 avril 2025 au Diamant, Québec

bottom of page